AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 “ Grand méchant loup? (PV Daeryg) „

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité



MessageSujet: Grand méchant loup? (PV Daeryg)   Ven 16 Mai - 23:09



Il semblerait que toute la semaine se soit armée d’une température terriblement chaude. Cependant, il fallait le dire, la journée d’aujourd’hui était beaucoup moins humide que celle passée à la piscine. D’ailleurs, un petit vent frais idéal faisait secouer les feuilles des arbres. Cela n’empêchait pas le temps d’être chaud, mais habillé en conséquence, c’était possible de ne pas suffoquer. Enfin, c’est l’impression que j’avais. Après tout, je m’étais tout de même muni d’une bouteille d’eau bien froide pour passer une partie de la journée dehors.

D’ailleurs, mes vêtements étaient appropriés à une telle température. Un minishort en denim blanc ainsi qu’un débardeur noir ne descendant pas beaucoup plus bas que la poitrine complétait mon accoutrement d’aujourd’hui. Par contre, j’aurais peut-être dû prendre un chandail un peu moins moulant, et surtout moins dévoilant. Enfin, moi ça ne me causait pas de problème d’être regardée. Et même si c’était le cas, je ne pourrais pas y changer grand-chose ; des gens regarderaient quand même. En revanche, les charmantes mères accompagnées par leurs petites familles ne semblaient pas apprécier ma tenue.

Enfin! C’était l’une des raisons qui m’avait poussé à me rendre dans le parc, dans un lieu un peu moins passant. Ça, et aussi le désir d’être au calme pour lire – que dis-je, pour survoler – la revue que je venais d’acheter dans une boutique. Une seule section m’intéressait dans celle-ci ; les dates de sorties d’albums de plusieurs de mes groupes préférés, et ce qui entourait leurs tournées. Les potins et ragots racontés dans le reste de la revue ne m’intéressait pas le moins du monde. Ainsi, avec mes écouteurs sur la tête, je prenais connaissance des quelques informations intéressantes.

Mes chaussures trainaient à côté de l’arbre sur lequel j’étais appuyé. Parfois, je dénotais la silhouette de quelques passants, cherchant probablement eux aussi un peu de tranquillité. Ma tête remuait, suivant les airs des chansons que mon lecteur passait. Le mode aléatoire, quelle merveille!

J’étais très confortable, ici. Il n’y avait pas beaucoup de passants, et donc, peu de gens pour fixer mes attributs démoniaques. Ainsi, je ne m’inquiétais pas de ma queue, qui n’était pas caché autour de ma taille, ni pour mes griffes apparentes, toutefois limées. Et puis, il fallait bien regarder pour les voir. Et soyons honnête ; les quelques personnes qui me regardaient n’étaient pas intéressé par mes mains.

Je portai ma bouteille d’eau à mes lèvres. En prenant une gorgée, je remarquai un passage fort intéressant, dans cette revue. Au final, je ne l’aurai pas acheté pour rien. Mes yeux s’agrandir, me laissant apprécier cette information des plus agréables. Cette semaine même, un nouvel album de mon groupe favori allait sortir. Je déposai ma bouteille d’eau, large sourire aux lèvres. Ma queue fouetta l’air une fois, puis une deuxième, retombant sur le sol. Je l’aurais probablement fait une autre fois, mais je ne voulais pas attirer l’attention des gens, même s’il n’y avait que très peu de passants dans le coin. Juste au cas où, je ne voulais pas la dévoiler trop… « Gratuitement ».

En fait, je n’étais pas vraiment au courant de ce qui m’entourait à l’instant. Ma musique prenait toute mon attention. J’avais refermé ma revue, et elle trainait à côté de mes chaussures. Bras croisés derrière la tête, je fixais le vide. Mes lèvres bougeaient au rythme des paroles des chansons qui jouait dans mes oreilles. En revanche, le son était probablement assez fort pour que les gens autour de moi aient connaissance des chansons que j’écoutais. Puis, je remarquai une silhouette. Comme je ne regardais pas vraiment, je ne remarquais pas non plus. Mais… est-ce qu’il ou elle me regardait?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Mec jamais au courant »


Est arrivé(e) le : 26/03/2014
Messages : 25
Disponibilité : Au rapport, Sir !
Couleur : FireBrick

Ma fiche : L'histoire d'un fétichiste des uniformes
Âge : 17 ans
Origines : Assiah
Fonction(s) : Etudiant
Rang/Niveau social : Grand-frère de mauvaise foi

MessageSujet: Re: Grand méchant loup? (PV Daeryg)   Mer 21 Mai - 1:40

Daeryg regardait son plafond depuis, maintenant, quinze bonnes minutes. Le soleil se levait bien trop tôt depuis peu, et bien que la chaleur qu'il puisse dégager n'avait aucun impact sur le semi-démon, ou, tout du moins, pas suffisamment pour le déranger de quelque manière que ce soit, le simple fait de se faire réveiller plus tôt jouait passablement sur l'humeur de celui-ci. Loin d'être du matin, et se levant toujours du pied gauche, il lui fallait généralement une bonne demi-heure pour récupérer sa patience et un semblant de civilité.

Aujourd'hui, aucuns cours. Il pourrait donc profiter de sa journée, un minimum. Peut être en profiterait-il pour observer les gens ?

Il se décida enfin, avec toute la volonté dont il pouvait faire preuve, de s'extirper de son lit. Il attrapa un boxer, l'enfila rapidement, se dirigea vers le frigo qu'il ouvrit afin d'y chercher pitance. Rien ne lui sembla à son goût en cette matinée. Il mangerait donc dehors, ce matin encore. Après une rapide douche, cela allait de soit.

Aussitôt terminé, vint le moment sacré de chacune de ses journées. Quel uniforme allait-il mettre en cette matinée ensoleillée ? Il opta pour quelque chose de simple, pas trop tape à l'oeil -De son point de vue-, et d'élégant. L'uniforme était d'un noir profond, et seuls quelques ornements cassaient la monotonie du tout. Un aigle aux ailes déployées en argent sur la toque, les galons sur les cotés de sa longue veste, s'arrêtant aux genoux, Sa cravate bordeaux que l'ont voyait si peu, tout comme la chemise blanche sous sa veste. Un pantalon en treillis noir ainsi que des bottes en cuir noir, une nouvelle fois.
Une fois habillé, il s'admira un instant dans la glace. Probablement pas le plus beau de ses uniformes, mais il ferait l'affaire pour aujourd'hui, pensa-il brièvement. Ses pas le portèrent alors jusqu'à la porte de sa chambre, qu'il ouvrit sans plus de cérémonies.

*******

Une couque au cerise dans la main, Daeryg se baladait sans but notable dans ce parc qu'il connaissait fort bien. Il s'amusait à observer les allées et venues d'une population qu'il ne parvenait jamais à comprendre. Cet homme, par exemple, qui reluquait ouvertement une dame qui lisait paisiblement. Mais où était l'intérêt ? Que quelqu'un, une âme charitable, lui explique, lui montres les joies de ce méfait, car de lui même, il ne pourrait jamais comprendre pareil comportement ! Ô grand jamais !

Cependant, ... Si il voulait, un jour, avoir la chance de comprendre ces étranges coutumes populaires, il se devait de les étudier un tant soit peut. Aussi, il s'accroupit derrière l'homme qui, dans la même position, zieutait à tout va la damoiselle. Après avoir avalé l'entièreté de la pâtisserie, et s'être raclé la gorge , le semi-démon tenta une approche dans un but tout à fait scientifique

"-Hoy ? Tu préfères quelles parties ?"

La réponse ne se fit pas attendre, presque instinctive

"- La poitrine, bien sur. Regarde moi ça !"

*Coup de bol* pensa brièvement Daeryg. Quelqu'un qui avait répondu au dialogue initié. C'était rare. Peut être qu'il se prenait trop la tête au final ? Peut-être suffisait-il de parler d'un sujet de manière directe ? L'homme se tourna vivement à ce moment, sursauta, et regarda d'un air ahuri ce qu'il aurait pu prendre pour un détraqué

"Yop !" fut le seul commentaire, accompagné d'un signe de salut de la main, qu'il avait pu trouver en adéquation avec la situation cependant, la suite ne se passa pas forcément comme prévu. L'inconnu prit peur, et s'enfuit, détalant tel un lapin. Cela revenait, au final, à une situation logique et bien connue de l'hybride.
Reportant alors son attention sur la jeune femme, il remarqua que celle-ci le regardait. Deux choix s'offraient à lui.

Détaler, ou tenter une approche. Après avoir pesé le pour et le contre, il se leva simplement, les mains dans les poches, et s'approcha de l'inconnue. Il lui fallait une idée, et vite, pour lancer le dialogue. Son regard scruta rapidement la jeune femme qu'il n'avait eu le temps de réellement regarder avant. A bien y regarder, il comprit pourquoi l'homme qui venait de détaler avait choisi de regarder cette personne plutôt qu'une autre... Si en plus de cela, l'on rajoutait la tenue osée...

Portant son poing à sa bouche, il toussota afin de récupérer un semblant de stature

"-Il semblerait que vous ayez bon nombre d'admirateur dans ces fourrées... "commença-il, cherchant ses mots, tout en sachant d'avance que le dialogue n'était, décidément, pas son fort.

Il chercha dans ses poches ses gants en cuir noir, qu'il enfila. Histoire de grappiller quelques secondes afin de réfléchir sur une suite adéquate à la phrase initiée.

Il poursuivit alors, n'ayant d'autres options à sa disposition : Il s'était lui même jeté sur le champ de bataille, et en tant qu'officier, il ne pouvait flancher sans même combattre.

" ... Si je puis me permettre, vos attributs ont... Ce pouvoir d'attraits."

La sueur commençait à perler sur le front de l'hybride.

"Peut être pourrions nous en discuter plus amplement?" proposa-il alors, en désespoir de cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand méchant loup? (PV Daeryg)   Mer 21 Mai - 23:57

En remarquant du coin de l’œil une silhouette partir en courant, je pus réaliser qu’il n’y avait pas uniquement un voyeur, mais bien deux, puisque l’un d’entre eux restait là. Je me mis à le regarder, tournant les yeux vers lui, et…

Et quel homme était-il! Ou alors c’était l’uniforme qui me donnait l’impression d’être en face d’un jeune homme plein de vigueur? À ma connaissance, je n’avais jamais eu ce petit quelque chose pour les uniformes… Ceci dit, je n’avais jamais vraiment rencontré d’homme en uniforme. Sommes toute, ce n’était pas le seul aspect que j’appréciais chez ce jeune homme. Il était beau, aussi. Son visage, ses traits… Je ne pouvais bien sûr rien penser au sujet de son corps, recouvert par tant de vêtements! C’est lui que j’aurais dû rencontrer à la piscine, en fait!

Je riais intérieurement aux réflexions que je faisais. À l’extérieur, je souriais, tout simplement. Il s’approchait, ce qui ne faisait que me faire sourire d’avantage. Peut-être qu’une conversation intéressante allait sortir de notre rencontre? D’ailleurs, pourquoi portait-il un uniforme? Peut-être que c’était un militaire? Quoique… Ce n’était pas exactement de cette époque… Ou peut-être que si? Qu’en savais-je! Je ne m’en étais jamais vraiment soucier.

Il était assez près pour que nous puissions avoir une conversation, maintenant. Je retirai l’écouteur de mon oreille droite, tout en diminuant l’intensité du son de mon lecteur. Ainsi, je pouvais comprendre ce qu’il me dirait. Il m’adressait enfin la parole. Joie! Mais, ce qu’il dit, cependant, ne fit que provoquer mon rire. Il avait fait fuir une personne, et lui, était resté pour m’observer pendant un moment.

« Hmm, oui, c’est ce que j’ai cru remarquer, en voyant l’autre déguerpir. Êtes-vous l’un de mes admirateurs? »

Je lui souris. Il semblait définitivement beaucoup plus nerveux que je ne l’étais. Peut-être qu’il n’avait pas l’habitude de parler aux gens? À ses yeux rouges, je me doutais qu’il n’était pas exactement humain. Il était sûrement un démon, ou… quelque chose de proche. J’avais entendu dire que la plupart des démons et semi-démons étaient plutôt amers, et agressifs, ce qui me troublait légèrement. Je n’avais jamais été ainsi. Enfin… Pourquoi m’en soucier.

Il enfilait des gants en cuir. Je tentai de regarder sur ses doigts, pour voir si, lui aussi, n’aurait pas des griffes à cacher… Mais je ne vis rien. Il semblait les porter pour les mêmes raisons que son uniforme. Ce qui me faisait penser, que je ne portais pas les miens en ce moment. Enfin! Quelle différence cela ferait?

Ma queue fouetta l’air à son second commentaire. Une nouvelle fois, je me mis à rire. Ce n’était pas exactement le genre de… compliments auxquels je m’attendais. Ma théorie sur le fait qu’il ne s’adressait pas beaucoup aux gens tenait toujours.

« Hem… Merci? »

Puis, il me dit que nous pourrions en parler d’avantage. En parler d’avantage? Quelle drôle d’idée! Je penchai la tête sur le côté, plissant les yeux, toujours souriante. Quel étrange personnage.

« Hum, oui, nous pourrions… discuter plus amplement de ce sujet… ou alors, nous pourrions discuter de toute sortes d’autres sujets bien plus intéressant, non? »

Je me relevai, mettant ma musique sur pause. J’avais retiré mon dernier écouteur, avant de mettre le tout dans la poche droite de mon short. Je le regardais, toujours souriante.

« Mais si tu y tiens, on peut parler de mes… « Attributs », oui. Mais je ne saurais pas trop quoi dire dessus…»

Je lui fis un clin d’œil, avant de me diriger vers mes chaussures, et de les enfiler. J’avais terminé ma lecture, autant passer à l’activité suivante. Je me retournai vers lui, plaçant ma main droite sur ma hanche.

« J’ai envie d’une glace. Tu m’accompagnes? »

Je lui souriais toujours. J’espérais qu’il veule bien me suivre. Il ferait sûrement une journée intéressante d’aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Mec jamais au courant »


Est arrivé(e) le : 26/03/2014
Messages : 25
Disponibilité : Au rapport, Sir !
Couleur : FireBrick

Ma fiche : L'histoire d'un fétichiste des uniformes
Âge : 17 ans
Origines : Assiah
Fonction(s) : Etudiant
Rang/Niveau social : Grand-frère de mauvaise foi

MessageSujet: Re: Grand méchant loup? (PV Daeryg)   Ven 23 Mai - 17:38

Daeryg semblait tétanisé aux premiers abords. Aux seconds aussi, d'ailleurs. Une question piège, dès le début. Il n'était pas prêt, mentalement. Si il venait à lui dire qu'effectivement, il était un de ses admirateurs, ... Cela pourrait le faire passer pour ce qu'il n'est pas, à savoir, un stalker. Cependant, après quelques secondes de réflexion, il se rendit à l'évidence. Si un homme débarquait de derrière des fougères... Il devrait, comme au début de cette conversation y aller à ce que l'on dénommait "Talent".

"Quelque chose dans le genre, j'imagine."

Talent limité en communication, réponse limitée. Il offrit un sourire à la jeune dame. Décidément, c'était tellement compliqué d'établir un dialogue. Cependant, hors de question de reculer. Cela était probablement la première fois qu'il ne faisait fuir les gens qu'il abordait, sur ce point, il s'agissait déjà d'une énorme progression pour lui, et en conséquence, il refuserait de s'arrêter en si bon chemin.

Il aperçut alors une queue fouetter l'air. Ses yeux changèrent légèrement de teinte, et devinrent un rien plus foncé, sans bien sur qu'il ne s'en rende compte. Quelques mauvaises expériences avec les démons pur sang lui avait valu de se méfier d'eux, cela étant, ... Devait-il réellement se méfier de cette jeune femme, qui semblait de la meilleure des humeurs ? De plus, peut être n'était elle qu'une hybride, tout comme lui?

Toujours concentré sur ce qu'il venait de voir, il acquiesça à la question qu'elle venait de lui poser. Il était vrai que si ils avaient continué la discution sur ce sujet, le pauvre Daeryg aurait été bien en peine.

"Non, non. Il est, effectivement préférable que nous parlions d'autres choses... Je me retrouverais, malheureusement, bien vite en manque d'arguments..."

Il détourna le regard un instant, ne voulant poser les yeux sur ces "attributs", et tenta de reprendre consistance.

La demoiselle lui proposa d'aller prendre une glace, et, sans le vouloir, un sourire apparut immédiatement sur son visage. Comment aurait-il put refuser, honnêtement ?

"Avec joie!" Fut son seul commentaire, avant qu'il ne se rende compte d'un léger détail :
"Mais il est hors de question que vous payez quoi-que ce soit ! Que désirez-vous comme goût?"

Tout en se dirigeant vers le lieu "sacré" - A savoir, le marchand de glace -, Daeryg réfléchissait à lancer la conversation. Il n'était pas réellement bavard, aussi les sujets ne s'imposaient pas forcément facilement dans son esprit. Après quelques instants de silence et de réflexions, il en vint à un point qui l'avait interpellé quelques instants plus tôt

"Oh, j'y pense. J'imagine que vous avez du sang de démons en vous, d'où votre ... Hum... Queue, si j'ose m'exprimer ainsi... Cependant, de mon expérience personnelle, j'ai rarement rencontré de personnes aussi... Enjouées et charmantes lorsqu'origine démoniaque entre en ligne de compte. J'en suis moi même un exemple. Sourire m'est difficile, selon les situations, et le dialogue ne semble prendre que depuis peu... Pourtant, vous semblez y être accoutumée. Quelque part, vous m'intriguez grandement."

Il avait tant parlé, et il n'y était tellement pas habitué... Lorsqu'une information l'intéressait, il était capable de bien des choses, apparement. Cependant, sa gorge se faisait sèche.

Être aux cotés d'une femme autre que sa mère le rendait nerveux, bien qu'il essayait de ne pas le laisser paraître dans ses mots. Mais, le simple fait qu'il n'arrêtait pas, lorsqu'un moment de silence apparaissait, de triturer sur ses gants en était une preuve pourtant irréfutable.

Arrivé devant le marchand de glace, il paya les deux parties, tendit la glace vers la dame, et commença à entamer la sienne. Quel bien être une simple glace pouvait procurer. Un peu de pistache, et un peu de chocolat, il n'y avait rien de mieux pour rendre une journée parfaite.

"Après cela, avez-vous quelque chose de prévu?"

Avec un peu de chance, il pourrait peut être faire plus ample connaissance avec elle, qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand méchant loup? (PV Daeryg)   Jeu 5 Juin - 15:43


La réponse du garçon aux yeux rouges me fit sourire. L’honnêteté est une vertu, à ce qu’on dit! J’eu envie de jouer un peu avec lui, en lui disant que c’était honteux d’observer les filles de cette façon, mais le pauvre avait déjà l’air si nerveux. Je n’allais quand même pas ambitionner.

Pendant un instant, je cru remarquer un changement dans ses yeux. Je clignai des yeux en les fixant, sans pour autant retrouver ce que j’avais cru voir. Est-ce qu’ils avaient… bougé, changé de couleur? De forme, peut-être? Je n’en étais pas sûre. Je balayai cette idée de ma tête. C’était probablement mon imagination. De toute façon, ses yeux n’étaient pas la seule chose que je regardais chez lui. J’aurais bien apprécié qu’il retire ce long bout de tissus qui le recouvrait…

Plus la conversation avançait, et plus je le trouvais… drôle. Enfin, il me faisait bien rire, à être si peu adapté à la conversation. On m’avait dit que la plupart des démons et semi-démons étaient ainsi, et j’avais refusé de le croire. Maintenant, je voyais bien que c’était vrai. Le dialogue, ce n’était probablement pas l’une de ses forces, ou du moins pas avec les étrangères. Et encore moins celle qu’il observait de loin. Je me retins de rire pour ne pas lui révéler ma réflexion. Je ne voulais pas le gêné d’avantage!

« Eh oui, les « attributs » ne sont pas un sujet de conversation très prisé en général. Enfin, pas pour la conversation, du moins. La plupart des hommes aiment les regarder, pas en parler! »

Et un peu plus que ça, parfois. Encore une fois, je préférais taire cette remarque. Je n’étais pas encore sûre de la façon de l’aborder, et jusqu’à quel point je pouvais passer des remarques qui me venaient naturellement. Après tout, je ne voulais pas l’effrayer.

Sa réaction face à la glace fut des plus plaisantes à entendre. J’allais pouvoir passer un peu plus de temps en sa compagnie, ce qui n’était pas pour me déplaire. Je lui souris, puis vint la proposition de payer pour moi, qui me surpris un peu. D’ailleurs, je crois bien que cette surprise s’afficha sur mon visage. Enfin, je n’allais pas cracher sur cette opportunité! Je n’avais pas encore d’emploi. Mon budget était limité, et bien que je ne m’en souciais pas vraiment, c’était une… bonne chose. J’arquai les sourcils en souriant à nouveau. Une idée m’avait traversé l’esprit, et cette fois, je comptais bien la dire.

« Normalement, le mec paie seulement s’il s’agit d’un rendez-vous… »

Je lui fis un clin d’œil.

« Mais j’ai bien envie d’une glace à la vanille, si tu veux bien! »

Alors que nos pas nous menait vers notre petit paradis du moment, je pensais que, peut-être que j’avais un peu trop parlé. Ça m’arrivait souvent, de dire ce qui me passait par la tête, et ensuite, de voir les gens déguerpir. Cependant, lui… Il n’avait pas l’air de déguerpir. Ce qui était bien, en soi! J’étais bien contente de voir qu’il ne me fuyait pas déjà. Puis, vint sa… question? Je ne sais pas si je pouvais l’exprimer ainsi. Il s’agissait plutôt d’affirmation mise en place de façon à demander des réponses, et pas une question à proprement parler. Son commentaire sur ma queue eut pour effet que j’ai grandement envie de la cacher, ainsi j’eus un mouvement de la main en direction de celle-ci. Puis, je me ravisai. À quoi bon la cacher? De toute façon, il était déjà au courant.

Et c’était reparti avec le fait que les autres démons étaient peu enjoués et charmants. Au moins, il y avait un compliment, dans cette affirmation. J’avais aussi la confirmation qu’il était d’origine démoniaque, bien qu’en toute honnêteté, je m’en doutais un peu. Et pour être honnête? Ça m’était égal. J’haussai les épaules, lorsqu’il termina de parler.

« Le libre arbitre existe, et nous ne sommes pas uniquement régis par nos gènes et milieux. Ce n’est pas parce que quelqu’un est un démon qu’il sera nécessairement une mauvaise personne. Dire ça, ça revient à dire que si un père est un voleur, son fils en sera un aussi. »

Je lui souris. J’aurais pu continuer ainsi pendant longtemps. J’aurais pu lui parler des stéréotypes, des idées préconçues, régurgités par la bouche de la majorité pour placer tout le monde dans des petites cases bien droites, sans aucunes différences. Mais je préférais couper court.

« J’en sais rien, j’ai été élevé par des parents humains, si ça peut faire une quelconque différence. J’ai eu une enfance banale, sans mauvais évènements… enfin, presque, j’ai eu des petits accros de petites filles, mais rien qui aurait pu faire de moi quelqu’un d’agressif. »

J’haussai à nouveau les épaules, terminant mon explication avec un sourire.

« Je trouve ça idiot, d’agir « comme un démon » parce que je suis une démone. Et puis, regarde-toi. Tu ne fais pas exactement méchant toi non plus. Sourire t’es difficile? Tu m’as souris plus d’une fois, depuis notre petite rencontre là-bas, si je me rappelle bien! »

Je me mis à rire.

« Pour ce qui est des dialogues, je ne peux pas te contredire. Mais tu sais que certains humains souffrent aussi de problème du même genre? Et même, certains sont carrément incapables de voir des gens, tout comme certains démons. Pour les anges hum… Je sais pas, j’ai pas beaucoup parlé à ceux-là. »

Je repris mon sérieux, le regardant dans les yeux.

« Si tu ne souris pas beaucoup, c’est peut-être simplement parce que l’occasion ne s’est pas souvent présentée. »

Maintenant, autant s’arrêter ici. D’une part parce que le marchand de glace était à notre porté, et d’une autre, parce que j’avais énormément parlé, depuis. Désormais avec ma glace à la vanille dans la main, je pouvais enfin me taire, et apprécier son gout sucré!

Puis, une nouvelle question, qui lui valut un nouveau sourire de ma part.

« Moi? Hum, je sais pas, il faudrait que je regarde mon agenda… »

Je portai ma main à mon front, prenant un air faussement surpris.

« Oh, malheur, je n’en ai pas! Je devrai donc organiser ma journée en fonction des situations qui se présentent! »

Je lui souris à nouveau, avant de réaliser un petit détail.

« Non, je n’ai rien de prévu, mais… avant de continuer à passer la journée avec toi, j’aimerais savoir un détail, rien de bien grave. Juste ton nom, si tu veux bien! Quant à moi, c’est Kaeyla. Enchanté de te connaitre! »

Je lui tendis la main, tenant ma glace dans l’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Grand méchant loup? (PV Daeryg)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Grand méchant loup? (PV Daeryg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Qui craint le grand méchant loup ?
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête
» Qui a peur du grand méchant loup, méchant loup, grand loup noir ~ (Alex Inuka)
» Le petit méchant loup...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Asgard ♣ Capitale du Monde :: Le Parc-
Dreams of Hope by Dreams of Hope on Grooveshark